06 décembre 2019


Évoluant entre arts martiaux, danse hip-hop et danse contemporaine, Franck Guiblin a su créer un style bien particulier, une danse hybride portée par l’impressionnant engagement physique des danseuses et des danseurs. Pour le spectateur, c’est une véritable immersion dans une aventure digne de la science-fiction.

Jean-Marc Imbert

Inspiré de cet Art populaire qu’est la science-fiction et du récit d’anticipation, la compagnie Arenthan vous invite à faire un voyage dans un univers futuriste, à la découverte d’une nouvelle forme d’humanité…

Naufragée d’un monde perdu, errant dans un No man’s land aride, une horde de cinq danseurs accompagnés par un prophète futuriste, batteur sombre et mystérieux, lutte contre des forces naturelles et surnaturelles.

 

Chorégraphe : Franck Guiblin
Assistant Chorégraphe : Maxime Herviou
Composition musicale : Régis Baillet
Danseurs : Clémentine Nirennold, Nicolas Mayet, Nolwenn Le Bévillon, Elsa Morineaux, Emilien Brin
Musicien : Franck Richard, Jérome Menguy (remplaçant)
Décors : Michel Fagon, Lucie Urvoy
Création lumière : Erwan Philippe
Technicien son : Thomas Angoujard
Costumes : Alice Boulouin

 

Informations pratiques

Transhumans – Cie Arenthan / Franck Guiblin
Vendredi 6 décembre 20h30
Danse
Tout public – Durée : 50 mn
Tarifs :
12€ tarif plein
6€ réduit (12-18 ans / étudiants / demandeurs d’emploi/ titulaires des cartes CNAS et CEZAM)
Les élèves du Pôle d’enseignement artistique bénéficient d’une entrée gratuite + demi-tarif pour un accompagnateurPaiement : espèce – chèque – CB
Pour être sûr d’avoir une place, pensez à réserver !
Vous pouvez réserver sur place, par téléphone ou par mail et retirer vos billets à l’avance aux heures d’ouverture du Petit Echo de la Mode

Les portes sont ouvertes 30 minutes avant le début des spectacles.
Les spectacles commencent à l’heure annoncée dans le programme.
Merci d’arriver au plus tard 20 minutes avant le début de la représentation.
Afin de ne pas perturber les représentations, l’accès à la salle ne sera plus possible après le début des spectacles.

 

Partager cette page sur :